Du champ à l’assiette, chaque aliment que nous consommons a des impacts sur l’environnement ! L’état de l’environnement – la richesse des sols et de la biodiversité, la qualité et la disponibilité de l’eau… – impacte directement notre alimentation et, en retour, celle-ci a une empreinte majeure sur l’environnement. La Nature est pourtant bien faite. Un sol sain, vivant et structuré nous apporte bien des services écosystémiques : nutriments pour les plantes, décomposition des déchets organiques, filtrage de l’eau, stockage du carbone, préservation contre l’érosion et les inondations… Mais l’activité humaine de ce dernier siècle a été particulièrement destructrice pour les sols qui ont été transformés, pollués, appauvris,… par l’intensification de l’agriculture. Par ailleurs, depuis 1961 la France a perdu 17% de sa surface agricole, qui a été artificialisée, urbanisée.

Le local à la rescousse !

Manger local, c’est encourager les producteurs locaux et soutenir l’économie locale et préserver notre patrimoine : le savoir-faire local, la diversité des cultures, le paysage agricole, la fierté de notre production, etc.

Manger local, c’est aussi manger de saison. Les fruits et les légumes sont plus riches en nutriments et en goût, en respectant leurs conditions climatiques naturelles.

Et pour une alimentation la plus respectueuse de notre santé, de l’environnement et de la biodiversité, c’est aussi manger sans pesticides.

Des sites pour trouver des producteurs locaux près de chez nous

http://bonplanbio.fr/ : plus de 1 000 points de vente de produits bio locaux en Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Grand-Est et Pays de la Loire.

https://www.mangeons-local.bzh/ : une initiative bénévole d’un breton qui souhaitait manger de bons produits sains, locaux et de saison, et partager ses bonnes adresses, tout simplement !

https://presdecheznous.fr/ : Propulsé par Colibris, Le Marché du Citoyen et OpenAtlas, Près de chez Nous a pour but de réunir le maximum de structures, afin de construire la meilleure carte collaborative, écologique et solidaire !

Ou les sites de capoupascap.info et du transiscope, et bien d’autres encore.

Le saviez-vous ?

Une tomate cultivée sous serre chauffée émet 8 fois plus de gaz à effet de serre qu’une tomate produite en extérieur en pleine saison, selon les études de l’Ademe.

Le saviez-vous ?

Le transport représente 14 % des rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Si vous l’acceptez, votre mission est… de bien manger

Envie d’agir concrètement pour préserver notre environnement ? Trois fois par jour, vous pouvez le faire en améliorant le contenu… de votre assiette.

Il n’est pas question de devenir parfait mais simplement d’améliorer sa consommation alimentaire afin de vivre dans un monde vivable.

A vos marques… !

Téléchargez gratuitement le calendrier 2020 de la #MissionAlimentation : un calendrier ludique avec des conseils astucieux et des dessins humoristiques