Les émissions de CO2 sur un  million d’années

Kris Karnauskas OceansClimateCU mars 2020

 

 

 

En 2015 en France, les émissions nationales représentaient 450 millions de tonnes équivalent CO2. Ce sont les émissions du territoire sans les émissions liées aux produits importés.  Les émissions liées à l’aviation internationale sont aussi à ajouter à ce chiffre: environ 20 MtCO2eq.

Le territoire séquestre annuellement de l’ordre de 40 MtCO2eq (2015).

 

En France il faudrait diviser par 5, les émissions de GES pour atteindre la neutralité
carbone en 2050.

En 2050 selon la SNBC, les émissions totales seraient réduites à 80 MtCO2eq (hors aérien international) équilibrant les émissions séquestrées par les puits que l’on aurait développés à cet horizon.

Pour atteindre cet objectif il faudra limiter très fortement la consommation de viandes, isoler les logements et améliorer les systèmes de chauffage, utiliser massivement les transports collectifs et ferroviaires ainsi que les modes doux. Les modes de consommation devront évoluer vers la sobriété et la priorité au local.

L’aménagement du territoire devra évoluer vers une meilleure répartition de la population entre ville et campagne et installer une plus grande proximité entre l’homme et la nature. 
Les forêts constituent le gisement essentiel du puits de carbone national. Il faudra recomposer le tissu forestier et bocager et laisser plus de place à la nature sauvage. A cette fin des espaces importants seront libérés par la réduction de la consommation de viande et la fin du gaspillage alimentaire.

L’industrie devra se décarboner en réduisant sa consommation d’énergie et en augmentant son recours à l’électricité. Le secteur du transport devra renforcer son offre voyageurs et marchandises prioritairement sur le rail.