Rennes – Retiers

L’Association citoyenne Châteaubriant-Rennes en train (Accret) se mobilise, depuis 2016, avec les usagers, pour maintenir, moderniser et développer la ligne TER Rennes-Châteaubriant. Cette voie ferrée est structurante pour la mobilité dans le quart Sud-Est de Rennes. Elle répond aux enjeux climatiques, économiques et sociaux présents et à venir. Après 6 mois de travaux ayant nécessité la fermeture de la ligne, le tronçon Rennes – Retiers est de nouveau ouvert depuis le 31 août 2019.

Merci à L’A.C.C.R.E.T !

 

Pendant trois ans, il aura fallu beaucoup d’énergie et de persévérance  pour parvenir à ce résultat. L’État et les collectivités concernées ont fini par réunir les financements nécessaires: 42M€. C’est une première étape, prometteuse d’avenir pour cette liaison ferroviaire Rennes Nantes encore négligée dans les projets régionaux. 

Retiers – Châteaubriant

La réouverture du tronçon Retiers – Châteaubriant est attendue en août 2021, après la fin des travaux de réhabilitation qui doivent débuter en novembre 2020.

et après : Rennes – Nantes

Il faudra en finir avec les heurtoirs en gare de Châteaubriant. Les usagers du train attendent une liaison directe Rennes – Nantes par Châteaubriant! Les enjeux climatiques, économiques et sociaux exigent des réponses rapides. Les Régions Bretagne et Pays de La Loire doivent sans attendre travailler à l’interconnexion de leurs réseaux à Châteaubriant.

Autres travaux annoncés en Bretagne :

SNCF Réseau annonce, pour 2020, le renouvellement de la ligne Dol-de-Bretagne-Dinan, qui va être fermée toute l’année. Remplacer les 36 km de rails, les 30 000 traverses et 41 500 tonnes de ballast coûtera autour de 24 millions d’euros. Ce sera le gros chantier de l’année. Sont également programmées la rénovation des lignes Auray-Questembert (18 millions d’euros), Brest-Plounérin (12 M€), Rennes-Dingé (18 M€), et des voies en gare de Landerneau (5,90 M€)