Plan d’élimination des déchets : communiqué d’IVINE

Enquête publique sur le Plan de Prévention et de Gestion des déchets : la Fédération Ille et Vilaine Nature Environnement demande des améliorations

La Fédération Ille et Vilaine Nature Environnement (qui réunit 20 associations de défense de l’environnement du département) vient de déposer à l’enquête publique relative au plan de prévention et de gestion des déchets d’Ille et Vilaine (PEDDMA).

La Fédération IVINE retient :

-    Que le document soumis aux habitants d’Ille et Vilaine était complexe, difficile d’accès pour des non initiés
-    Que les trois scénarios envisagés, très proches, ne permettent pas de dégager celui qui aurait le moins d’impacts sur l’environnement, rendant impossible une vraie évaluation environnementale (comme le souligne les services de l’Etat)
-    Que la prévention des déchets d’activités économiques n’a pas été pris en compte
-    Que l’importante dynamique de compostage en Ille et Vilaine n’est pas prise en compte
-    Que le levier de la tarification incitative, qui permet de mettre en application le principe du pollueur-payeur, n’est pas abordé
-    Que le maintien d’une part importante de l’incinération des déchets va à l’encontre d’une politique de réduction des volumes

Aussi nous demandons :

-    Que des objectifs de prévention des déchets des activités économiques soient fixés
-    Que la prévention et la gestion des déchets organiques soit davantage développée
-    Que l’impact des transports des déchets soit mieux évalué, ainsi que celui de l’impact sanitaire autour des installations de stockage et d’incinération
-    Qu’il soit fixé un cadre pour la mise en œuvre et l’animation du Plan permettant d’impliquer le Conseil général et tous les acteurs départementaux concernés (dont le monde associatif)

Pour Gaël Virlouvet, président d’IVINE « ce plan constitue une première étape, dans un contexte en évolution rapide. Au-delà des points d’amélioration, ce qui compte à présent, c’est la dynamique de concertation que va mettre en place le Conseil Général en faveur de la prévention et de la gestion des déchets non dangereux sur le département, pour aboutir à des choix pertinents aux plans économique, social et environnemental ».

Lire la déposition complète de la Fédération IVINE, remise lors de l’enquête publique

This entry was posted in Communiqués, Prévention déchets/ Economie circulaire. Bookmark the permalink.

Comments are closed.